Agent de relations humaines (Protection de la jeunesse Lévis/St-Romuald)

30 septembre 2020
Catégories Gouv., OBNL, Social & Communautaire, Gouv., OBNL, Social & Communautaire, Santé, Médical, Sécurité, Service de Protection, Surveillance, Sécurité, Service de protection, Surveillance
Levis, QC
Établissement :
CISSS de Chaudière-Appalaches
Titre d'emploi :
Agent de relations humaines (Protection de la jeunesse Lévis/St-Romuald)
Direction :
Protection de la jeunesse (DPJ)
Clientèle :
Jeunesse - direction de la protection de la jeunesse (DPJ)
Territoire de l'emploi :
Ville de Lévis (Chutes-Chaudière et Desjardins)
Statut de l’emploi :
Temporaire - temps complet (remplacement temps plein)
Motif du besoin :
Remplacement d'un an ou plus
Quart de travail :
Jour
Type de poste :
Personnel syndiqué
Catégorie d'emploi :
Services psychosociaux (psychologue, TS, criminologue, organisateur communautaire, tech. en assist. sociale, psychoéduc., etc.)
Échelle salariale :
25,25 $ à 45,22 $/heure
Début affichage externe :
2020-09-30
Fin affichage externe :
2021-03-31
Nombre d'emplois disponibles :
Description du poste :
Présentation de l'organisation
Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches compte plus de 12 000 employés, 400 gestionnaires et 700 médecins, sans oublier les milliers de bénévoles, de chercheurs et d’étudiants. Les possibilités de carrière sont multiples au sein de l’organisation et des défis professionnels extrêmement passionnants vous y attendent!

Plus spécifiquement, la Direction de la protection de la jeunesse et la direction jeunesse-volet protection a pour mission d’offrir aux enfants et aux adolescents, ainsi qu’à leurs parents et leurs proches, des services spécialisés qui visent notamment à assurer leur protection, à favoriser leur responsabilisation, à clarifier leur projet de vie et à réaliser leur projet d’adoption. À cet égard, il importe de préciser que la mission de la Direction de la protection de la jeunesse doit s’inscrire dans le respect :

• des mandats qui lui sont confiés par la Loi sur la protection de la jeunesse (LPJ) et par la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents (LSJPA) particulièrement en regard des responsabilités attribuées à la directrice de la protection de la jeunesse et à la directrice provinciale;
• de certaines dispositions législatives en matière d’adoption (Code civil) et d’expertises auprès de la Cour supérieure du Québec (LSSSS). En plus de sa mission spécifique, la Direction de la protection de la jeunesse se donne comme mission complémentaire de :

• Collaborer à la promotion et à la prévention
En intervenant tôt et avec pertinence, nous contribuons à prévenir la répétition et l’aggravation des problèmes de maltraitance. En ciblant notre intervention, en partageant avec nos partenaires nos compétences et nos expertises, en collaborant à leurs actions auprès des populations vulnérables, nous contribuons à prévenir l’apparition de problèmes dans certains groupes à risque.

• Informer et sensibiliser nos partenaires internes et externes et la population
En informant et en sensibilisant nos partenaires et l’ensemble de la population aux besoins des enfants et de leur famille, nous nous assurons d’une meilleure prise de conscience et d’une plus grande capacité de la communauté à agir sur les facteurs conduisant à la maltraitance.

Pour consulter le vidéo : La DPJ de Chaudière-Appalaches, toujours au service des enfants vulnérables

Principales fonctions de l’agent de relations humaines
Personne qui exerce des activités de conception, d'actualisation, d'analyse et d'évaluation dans un ou plusieurs programmes sociaux.

Renseignements sur l'emploi
Remplacements à temps complet de jour pour le programme Jeunesse pour l'application des mesures et/ou l'évaluation et orientation pour le bureau de Lévis et/ou St-Romuald.

Avantages de travailler à la DPJ :
• Programme de formation individualisé
• Gestion de proximité des gestionnaires
• Mentorat
• Soutien des pairs
• Intégration 1re –2e ligne permet le développement des compétences pour les personnes volontaires
• Ajout de la fonction de coordination clinique
Exigences :
- Détenir un baccalauréat en service social, criminologie ou psychologie ou une maîtrise en psychoéducation;
- Être membre de son ordre professionnel ou détenir un autre Baccalauréat et être inscrit au registre des droits acquis de l’OTSTCFQ ou de l’OPPQ;
- Connaissance et expérience de l’intervention auprès d’enfants et de leur famille (un atout);
- Capacité à travailler sous pression et en contexte d’autorité;
- Aptitude au travail d’équipe et en situation de multidisciplinarité;
- Maturité, dynamisme et autonomie professionnelle;
- Stage ou expérience en protection de la jeunesse (un atout).
- Obligation d'avoir un permis de conduire valide ainsi qu'un véhicule.
Remarques :
Nous remercions toutes les personnes qui poseront leur candidature, mais ne communiquerons qu’avec celles retenues pour une entrevue.

Si vous postulez d'un appareil mobile (téléphone intelligent, tablette) vous recevrez un courriel d'accusé réception vous demandant d'aller mettre à jour votre dossier en déposant votre CV afin que votre candidature soit prise en considération.

*Accès à l'Égalité en emploi:
Notre établissement applique un programme d'accès à l'égalité en emploi pour les personnes des groupes visés soit les femmes, les Autochtones, les minorités visibles et ethniques ainsi que les personnes handicapées. Nous invitons ces personnes à présenter leur candidature.

Le masculin est utilisé pour alléger le texte, et ce, sans aucune intention discriminatoire.
Postuler maintenant !

Réseau d'emplois Jobs.ca

#