Remplacer un congé maternité : avantages et inconvénients

Remplacer un congé maternité : avantages et inconvénients

Le congé maternité explique une grande partie des contrats temporaires auxquels ont recours les employeurs, cherchant à remplacer une employée absente le temps de sa grossesse et des premiers mois de vie de son enfant. Mais pour le remplaçant en question, la situation présente-t-elle plus d’avantages ou d’inconvénients ? Quelles sont les particularités à remplacer un congé maternité ?

Remplacer un congé maternité permet de se préparer

Contrairement à un congé maladie, un congé maternité peut se préparer ! En principe, la personne qui part connait les dates de début et de fin de son absence, ce qui veut dire qu’elle et son employeur ont le temps d’anticiper. Vous ne serez donc pas recruté en  catastrophe à la dernière minute, et celle que vous remplacez aura le temps de vous former à ses missions et de vous parler de sa place dans l’entreprise avant de partir. Vous ne serez donc pas directement jeté dans le grand bain sans avoir appris à nager, comme cela peut être le cas pour d’autres remplacements.

Attention au miroitement du recrutement permanent

Vous faites un excellent travail au cours de votre remplacement, au point qu’on vous annonce qu’on aimerait vous garder même après le retour de la personne qui s’est absentée ? Tant mieux, mais ne vous réjouissez pas trop vite : l’entreprise n’a pas le droit de vous conserver au poste en question une fois l’occupante officielle revenue. Cette dernière doit obligatoirement récupérer sa place. En revanche, l’employeur est tout à fait en droit de créer un poste exprès pour vous s’il tient à vous garder plus longtemps que prévu. Pour éviter les fausses joies, assurez-vous que c’est bien de cela dont il s’agit.

La question de l’intégration

Comme pour tout remplacement, vous arrivez dans l’entreprise pour une durée prédéterminée. Vous ne devriez pas rencontrer de problèmes techniques pour faire votre travail, mais côté socialisation, la situation peut être délicate, en particulier si la personne que vous remplacez est très appréciée et l’équipe soudée. En sachant que vous n’êtes pas là définitivement, il peut être tentant de ne pas faire d’efforts pour créer des liens, et de leur côté, les autres employés préfèreront peut-être prendre leur mal en patience en attendant le retour de leur collègue habituelle plutôt que de prendre le temps d’apprendre à vous connaître. Pourtant des relations cordiales, voire amicales, peuvent rendre l’expérience plus agréable pour tout le monde.

Et le salaire, dans tout ça ?

Même si vous effectuez exactement les mêmes tâches que la personne que vous remplacez, vous ne serez pas forcément payé autant. Certes, vous avez les bonnes qualifications, mais vous n’avez pas la même ancienneté dans l’entreprise. Il est aussi possible que votre poste ne soit pas aussi central qu’il l’était lorsqu’il était occupé par votre prédécesseure : certains dossiers attendent peut-être son retour au lieu d’être traités dans l’immédiat, et il se peut que le patron et les collègues s’occupent eux-mêmes des aspects les plus stratégiques qui exigent une connaissance approfondie des activités de l’entreprise, au moins au début.

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#