Restauration : les avantages des grandes chaînes

Les grandes chaînes de restauration emploient des travailleurs de tous les âges, des étudiants aux travailleurs expérimentés. Même si la tâche peut paraître répétitive, travailler dans des restaurants comme Saint-Hubert, A&W ou McDonald’s présente des avantages bien réels.

 

Flexibilité et mobilité

En raison des longues heures d’ouverture et de l’embauche de jeunes étudiants, les grandes chaînes ont développé une bonne culture de flexibilité à l’égard des horaires de travail. Elles peuvent aider les étudiants durant les trimestres et leur donner davantage d’heures l’été.

Le travail à temps partiel y est donc valorisé et la mobilité y est facilitée : il est possible de travailler dans plusieurs établissements du même franchisé, voire de la chaîne, sans avoir à subir les soucis que causerait la gestion de deux ou trois emplois.

 

Force du nombre

Les rôtisseries Saint-Hubert, avec près de 10 000 employés au Québec, et McDonald’s, avec 85 000 au Canada, peuvent offrir une rémunération globale intéressante avec des avantages sociaux qui attirent les jeunes et moins jeunes travailleurs. « En plus, ces chaînes ont la capacité d’offrir une expérience similaire à tous leurs travailleurs, où qu’ils soient », explique David Lefebvre, vice-président affaires fédérales et pour le Québec chez Restaurants Canada, l’association nationale qui représente l’industrie et qui regroupe 32 000 membres partout au pays. Avec chacune un nombre élevé de franchisés, les chaînes de restauration représentent la majorité des membres. En revanche, il y a des postes qui n’existent pas et que l’on retrouve dans les restaurants indépendants, comme ceux liés à la création culinaire ou le service du vin, par exemple.

 

Grandes organisations structurées

Ces très grandes organisations offrent également des activités de formation éprouvées qui peuvent favoriser une ascension rapide dans l’entreprise ou même servir de tremplin vers d’autres emplois dans l’industrie. Il n’est pas rare de se voir offrir un poste avec des responsabilités et de la gestion d’équipe à un jeune âge.

De plus, comme elles sont aussi de véritables entreprises, elles offrent des possibilités de promotion qui peuvent être très intéressantes. « Je connais des gens qui ont commencé comme caissier ou cuisinier et qui travaillent maintenant dans le département de marketing ou de comptabilité », dit David Lefebvre. Comme quoi le célèbre « puis-je prendre votre commande » peut mener loin !

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#