Travailleurs étrangers : Projet-pilote en Alberta

Le projet-pilote permettant l’embauche plus rapide de travailleurs étrangers dans les domaines où les recrutements sont les plus difficiles en Alberta doit être élargi, selon une annonce du gouvernement fédéral.

Ce projet-pilote avait été lancé l’an dernier et concernait les tuyauteurs-monteurs d’appareils de chauffage. S’ajoutent cette année six autres métiers : soudeur, mécanicien d’équipement lourd, charpentier-menuisier, monteur de charpente métallique, mécanicien de chantier et industriel, et estimateur. Lorsqu’ils souhaiteront changer d’employeurs, ces professionnels, s’ils sont travailleurs temporaires étrangers, n’auront donc plus besoin d’obtenir un avis relatif au marché du travail auprès de Ressources humaines et développement des compétences Canada. Pour les résidents de pays n’ayant pas besoin de visa pour entrer au Canada, le temps d’attente sera ainsi considérablement réduit, passant de quelques mois à quelques minutes.
                                                                                                                          
Stephen Khan, ministre de l’Entreprise et de l’Enseignement supérieur de l’Alberta, a souligné que l’élargissement du projet-pilote était dû aux échanges entre le gouvernement et les employeurs de la province, qui ont mis en évidence la pénurie de candidats dans ces professions. D’une façon plus générale, 114 000 travailleurs devraient manquer en Alberta d’ici 2021.
 
À noter que ce projet ne reste valable que tant que la situation économique ne régresse pas : si le chômage augmente ou que le besoin de main-d’œuvre diminue, le gouvernement y mettra fin pour donner la priorité aux Canadiens à la recherche d’un emploi. 

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#